Le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers ou FICP

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes sont enregistrées au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers ou au FICP, qui n’est autre qu’un fichier qui répertorie les personnes endettées et qui n’ont pas pu solder leur crédit.

Quels profils sont inscrits au FICP ?

Le FICP est un fichier géré par la Banque de France, qui regroupe le nom de tous les Français qui ont souscrit un crédit dans le passé et qui ont été incapables d’honorer le remboursement de leur crédit. En effet, même si les banques demandent de plus de plus de garanties pour assurer les crédits souscrits, il arrive parfois que les emprunteurs soient dans l’incapacité de rembourser le prêt qu’ils ont souscrit, qu’il s’agisse de crédit immobilier ou de crédit à la consommation.

Quelles sont les procédures d’inscription ?

Il existe plusieurs cas qui peuvent impliquer votre fichage au FICP. Par exemple, cela arrive lorsque vous n’assumez pas deux mensualités successives. Les banques sont également en droit de prévenir la Banque de France dès lors que vous ratez une mensualité. Vous êtes également fiché au FICP lorsque vous ne payez pas une échéance pendant 60 jours. Mais vous pourrez également être éligible au fichage si vous avez un découvert de 500 euros ou plus, et que vous ne régularisez pas la situation dans les 60 jours qui suivent la notification de votre créancier.

Les conséquences d’une inscription au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers

Lorsque vous êtes inscrit au FICP, plus aucune banque n’acceptera de vous accorder un crédit, de quelque nature qu’elle soit. En effet, l’inscription dans le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers a justement pour but d’éviter que les particuliers n’abusent des produits bancaires comme les crédits, et se retrouvent dans une situation où ils ne pourraient plus assumer le remboursement de ces crédits.

Comment éviter le fichage ?

Pour éviter de figurer dans le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers, vous aurez à faire attention par rapport aux crédits que vous souscrivez. Souscrire de trop nombreux crédits vous expose en effet à des risques d’impayés, et donc à l’inscription de votre nom au FICP. D’ailleurs, les banques appliquent actuellement un principe selon lequel un emprunteur ne devrait s’endetter à plus de 33 % de ses revenus, car c’est le seuil raisonnable pour pouvoir honorer le remboursement des dettes tout en menant une vie décente.

Avant de souscrire un crédit supplémentaire, il est donc conseillé de calculer le tiers de vos revenus, et de soustraire à ce montant les mensualités que vous devez déjà payer pour rembourser vos autres prêts. Le montant restant sera donc votre capacité de remboursement, car au-delà, vous prenez des risques. N’oubliez pas d’y inclure vos diverses charges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *