Interdit bancaire et micro-crédit

Le micro-crédit est une formule de prêt qui a été destinée aux personnes ne répondant pas aux critères des banques classiques. S’il s’adresse principalement aux pays en voie de développement, il peut aussi s’adresser aux personnes en interdit bancaire.

Oui, les interdits bancaires peuvent emprunter

D’après la loi, il est tout à fait possible pour un interdit bancaire d’emprunter auprès des banques. En effet, il existe des personnes en interdit bancaire en raison d’une émission de chèque sans provision, mais qui ont un niveau de vie stable. Malheureusement, les différentes institutions bancaires voient les interdits bancaires d’un mauvais œil, craignant surtout leur insolvabilité.

C’est la raison pour laquelle il est d’autant plus difficile pour ces profils d’emprunter via le circuit classique des banques. Heureusement, ces personnes peuvent toujours se tourner vers les institutions de micro-crédit qui proposent des solutions de financement adaptées à leur situation.

Le micro-crédit, une solution d’emprunt facile

Il faut savoir que le micro-crédit est une solution qui offre un coup de pouce aux ménages afin qu’ils puissent se sortir d’une mauvaise passe. Généralement, le micro-crédit accorde aux emprunteurs de petits montants, allant jusqu’à 2000 voire 3000 euros dans certains cas. Ce n’est donc pas un crédit qui servira à financer l’acquisition d’une maison, mais plutôt pour régler certaines situations, comme payer les réparations d’une voiture, acheter des meubles, un ordinateur ou encore financer une formation.

Mais le micro-crédit peut également venir en aide aux interdits bancaires. Par exemple, une personne a émis un chèque sans provision de 2000 euros lors de l’organisation des obsèques d’un proche et s’est retrouvé en interdit bancaire, n’ayant pas les moyens pour rembourser la somme en une seule fois. Cette personne pourra alors s’adresser aux organismes de micro-crédit, en empruntant ladite somme afin de régler son créancier. Une fois l’interdit bancaire levé, cette personne pourra tranquillement rembourser son prêt à hauteur de quelques mensualités.

interdit b

Les gages, indispensables pour les institutions de micro-crédit

Bien que le micro-crédit puisse venir en aide aux personnes en situation d’interdit bancaire, il faut savoir que ce ne sont pas tous qui peuvent en bénéficier. En effet, ce type d’institution demande des garanties solides à leurs emprunteurs. Bien évidemment, ces garanties sont plus importantes que celles exigées par les banques classiques, puisqu’il s’agit ici d’une clientèle particulière qui présente des risques importants par rapport aux impayés.

Les personnes en interdit bancaire qui n’ont pas de biens à mettre en gage ne pourront donc pas recourir au micro-crédit. Par ailleurs, la hauteur de ces garanties dépendra de la somme empruntée : il se peut qu’une toile de maître suffise, ou encore une voiture, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *